Industrie

Une baguette amie du microbiote

| 30 octobre 2019 |

L'Amibiote au Monoprix de Montluçon.

Bridor propose sur le marché consommateur l’Amibiote, une baguette combinant 7 fibres végétales, dont l’intérêt en matière de santé a été validé par le CRNH de Rhône-Alpes.


L’ Amibiote est une nouvelle baguette de pain élaborée par le spécialiste des produits de boulangerie. Mais cette dernière est particulière à plus d’un titre, puisqu’elle allie le savoir-faire industriel de Bridor aux connaissances scientifiques sur le microbiote intestinal, en particulier celles de Joël Doré, directeur de recherche à l’Inra. Pour faire court, le microbiote, aussi nommé « flore intestinale », représente la population microbienne qui peuple le tube digestif. Chaque individu héberge un microbiote spécifique, qui permet entre autres d’assurer le bon déroulement du cycle intestinal ou encore de favoriser l’action des défenses naturelles. Cette baguette a nécessité trois ans de recherche et de collaboration entre le chercheur et l’industriel. Et pour cause, pas moins de 7 fibres végétales rentrent dans sa composition. Son d’avoine, son de blé micronisé, pectine, dextrine de blé, gomme de caroube, flocons d’avoine et inuline. Au total, 100 g d’Amibiote apportent 11 g de fibres, « une quantité que l’alimentation moderne ne permet pas toujours d’apporter », explique le chercheur de l’Inra. D’autant que ces différents types de fibres offrent des effets complémentaires. Par exemple, certaines vont agir plus particulièrement sur le transit (comme le son de blé), d’autres auront un effet sur la régulation de la glycémie et la réduction du taux de cholestérol sanguin (notamment les bêta-glucanes des flocons et du son d’avoine, pectine…).

Le rôle des fibres encore sous-estimé

Longtemps, les fibres étaient regroupées sous un même terme sans distinction, et reléguées à un simple rôle de ballast intestinal, anti-constipation. Mieux connues aujourd’hui, distinguées les unes des autres, il est désormais établi que leur champ d’action s’étend bien au-delà, et que de trop faibles apports en fibres au quotidien peuvent expliquer, en partie, l’augmentation de certaines pathologies (obésité, résistance à l’insuline, hypercholestérolémie, etc.). « Les fibres représentent un levier intéressant pour améliorer le microbiote et ses effets bénéfiques sur la santé. Ce partenariat avec Bridor et le CRNH a permis de combiner le savoir-faire scientifique et le savoir-faire boulanger, et de développer un produit dont on a pu démontrer les effets en termes de bénéfices santé » explique Joël Doré. Dans ce sens, une étude clinique sur 40 volontaires, dirigée par le CRNH** Rhône-Alpes, a montré que cette baguette était capable d’améliorer la composition du microbiote, de diminuer le taux de cholestérol et d’agir sur l’insulino-résistance.

Un produit pour le marché B to C

Pour la première fois, Bridor s’adresse directement au consommateur en développant l’Amibiote sous la forme d’une marque « B to C ». La baguette est déjà vendue depuis le 10 octobre dans les magasins de l’enseigne Monoprix, à l’échelle nationale et sera également proposée chez Système U à partir du 1er décembre. Soutenue par un dispositif de promotion sur lieu de vente spécifique aux couleurs de la marque (un emballage bleu assez flashy qui distingue nettement la baguette au sein du rayon boul’pât), l’Amibiote sera soutenue par une communication 100 % digitale, principalement appuyée sur les réseaux sociaux Instagram et Facebook. « Ces deux réseaux devraient permettre de fédérer une communauté autour de la thématique du microbiote et du bien-être en général », explique-t-on chez Bridor, en indiquant un prix marketing conseillé d’1,30 € pour l’amibiote.

 

(*) : Joël Doré est directeur scientifique de l’unité MétaGénoPolis et directeur de recherche à l’unité Micalis (Microbiologie de l’Alimentation au service de la Santé) au centre Île-de-France – Jouy-en-Josas de l’Inra.

(**) : Centre de Recherche en Nutrition Humaine

100 000 milliards...

C’est le nombre de bactéries qui peuplent le microbiote, soit dix fois plus que toutes les cellules du corps. Trois grands ensembles regroupent la majorité des bactéries : Firmicutes, Bacteriodetes, Actinobacteria.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • Yummy à fond sur le bio végétal

    Cité Gourmande capitalise sur sa jeune marque Yummy dédiée aux GMS, qui s'est enrichie récemment de deux nouvelles recettes.

    14 décembre 2018

  • Les Millennials et l’alimentation

    Perception et pratiques, parcours d’achat, opportunités de développement et typologie… Arcane Research a étudié en long et en large les comportements alimentaires de la génération Y, à savoir les 18- 34 ans.

    4 décembre 2018

  •  Le match Thiriet Picard sur le bio

    La vague bio inonde tous les circuits et les freezer centers n’échappent pas à la tendance. Profitant d’une sous-représentation du bio au rayon surgelés des GMS, Picard et Thiriet gardent le cap vert. D’où l’idée de ...

    4 décembre 2018

Dossiers de la rédaction
  • 15 février 2019
    Retrouvez dans ce dossier une sélection des articles, vidéos et focus produits en lien avec la dernière édition du salon dédié au marché de la restauration et des métiers de bouche.
  • 1 janvier 2016
    Dans ce dossier dédié aux aides culinaires, focus tout d'abord sur le segment des herbes aromatiques surgelées sur le marché des grandes et moyennes surfaces. Alors que le merchandising tend à privilégier les petites boîtes, les sachets peinent à gagner en visibilité. Le ...
  • 1 décembre 2015
    Dans ce dossier dédié aux produits de boulangerie, focus déjà sur la reine des reines du boul'pât, j'ai nommé la galette des rois. Si la frangipane reste reine, la créativité des opérateurs avance de façon raisonnée et raisonnable... mais avance. Focus également sur le snack ...
  • 1 octobre 2015
    Dans ce dossier thématique sur les produits élaborés en GMS, Le monde du Surgelé revient sur le segment des plats cuisinés, toujours en repli. Pour autant, les marques ne baissent pas les bras, en misant notamment sur le terroir et tradition ! De leur côté, les pizzas sont ...
  • 1 septembre 2015
    Dans cette thématique axée sur les produits festifs, gros plan notamment sur le marché apéritif en GMS. Si la croissance n'est pas forcément au rendez-vous, le segment offre encore de belles perspectives. Focus sur l'escargot, produit incontournable à l'occasion des fêtes, ...

Produits et Services

Évènements

Tous les évènements

Sélections thématiques