Equipements et services

Euroshop : Le C02 moins en avant, le R 290 en force et les A2L en joker

LE MERCIER Pierre | 27 février 2020 |

Photo : La Rpf

Grande vitrine internationale de l’aménagement des magasins, le salon Euroshop a fermé ses halls le 20 février. Non sans avoir dévoilé ses tendances en réfrigération.


S’il y a bien un visiteur qui n’était pas le bienvenu sur Euroshop, c’est bien le Coronavirus. Alors qu’un important exposant, pour éviter tout risque de contamination, avait annoncé son retrait du salon quelques jours seulement avant son ouverture, les organisateurs avaient de leur côté pris certaines précautions. Et en premier lieu, la mise en place de nombreux distributeurs de gel antiseptique pour faire barrière au virus responsable à ce jour de plus de 2 100 morts et 70 000 personnes infectées, la plupart en Chine. Certains parmi les 2 300 exposants du salon venus de 57 pays relayaient aussi les messages de prudence en invitant les visiteurs à ne pas se serrer la main et encore moins s’embrasser… Il nous a été aussi rapporté qu’un fabricant quant à lui demande à ses salariés de respecter un délai de 14 jours avant de revenir au bureau… Dans ce contexte, avec la conjoncture difficile dans le commerce et la grande distribution, on comprendra la défection de quelque 19 000 visiteurs par rapport à la précédente édition il y a 3 ans. Il n’en restait cependant pas moins de 94 000 pour arpenter les halls de ce salon qui en compte 14 dont deux dédiés à la réfrigération et la gestion de l’énergie.

Grand-messe des fabricants de vitrines réfrigérées, Euroshop a une nouvelle fois révélé ou confirmé certaines tendances.

- Le R 290 était très présent avec partout des groupes logés dont la charge reste pour le moment proposée en 150 g. Des fabricants disent ne pas vouloir aller au-delà, même quand la réglementation aura été assouplie et adoptée comme cela est prévu. Des centrales frigorifiques au R 290 en extérieur s’affichent aussi plus visiblement pour la grande distribution comme chez Viessmann qui les teste actuellement sur 10 sites en Allemagne, tout en rappelant qu’Euroshop est un salon international et qu’il faut voir au-delà de la France…   

- Les A2L ne font pas la Une mais s’affichent comme chez Bitzer qui annonce clairement à ses clients être prêt pour leur déploiement.

- Par rapport à l’édition de 2017, le CO2 paraissait moins mis en avant. Il n’en demeure pas moins que les précurseurs dans ce domaine font évoluer leur solution pour les rendre énergétiquement partout efficace, en tenant compte de l’élévation générale des températures, et même sous les climats les plus chauds. Epta lance notamment son concept ETE (pour Extrem Temperature Efficiency) étudié pour les régions avec des températures supérieures à 37 C°.

PowerCool.jpg

Sur le stand Carrier, Profroid a fait la démonstration de sa capacité à répondre aussi à de très fortes puissances et l’illustrait par la présence de sa centrale PowerCO2OL, dont plusieurs seront installées lors des jeux Olympiques d’hiver 2022 à Pekin pour fournir 4 MW.

Un groupe de condensation au CO2 a fait son apparition chez Danfoss mais le fabricant le mettra vraiment en avant au salon Mostra Convegno à Milan.

- Si l’efficacité énergétique est bien la préoccupation des clients, celle des fabricants de meubles réfrigérés est de pouvoir assurer la performance de leurs meubles qui, quand ils ne sont pas à groupe logé, sont de plus en plus dépendants d’une production frigorifique de plus en plus complexe.

À noter qu’en matière de récupération d’énergie, Arneg présentait des vitrines au R 290 dont seul la chaleur récupérée servait à alimenter une vitrine chaude juste à côté.

- La grande distribution alimentaire cherche à valoriser ses rayons traditionnels (boucherie, charcuterie, fromagerie…) et les fabricants travaillent particulièrement les meubles dans leur esthétisme mais aussi leur ergonomie pour répondre aux exigences de l’Assurance maladie.

– Dans les commerces de proximité qui forment le gros bataillon des créations de magasin, la volonté est de rompre l’uniformité des hauteurs de vitrines en proposant des meubles bas (1 m 50) pour donner plus de visibilité dans la surface de vente.

- L’offre restauration était mise en avant pour la première fois sur le salon. Rendez-vous sur le site La Cuisine Pro.fr pour en savoir plus



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction
  • 21 novembre 2019
    Dossier consacré au thème de l’Asie. Parmi les sujets abordés,  une récente étude de Harris Interactive fait le point sur le rapport qu’entretiennent les Français avec l’univers culinaire de l’Asie. Un article aussi sur Le Nouvel An Chinois qui reste un ...
  • 15 février 2019
    Retrouvez dans ce dossier une sélection des articles, vidéos et focus produits en lien avec la dernière édition du salon dédié au marché de la restauration et des métiers de bouche.
  • 1 janvier 2016
    Dans ce dossier dédié aux aides culinaires, focus tout d'abord sur le segment des herbes aromatiques surgelées sur le marché des grandes et moyennes surfaces. Alors que le merchandising tend à privilégier les petites boîtes, les sachets peinent à gagner en visibilité. Le ...
  • 1 décembre 2015
    Dans ce dossier dédié aux produits de boulangerie, focus déjà sur la reine des reines du boul'pât, j'ai nommé la galette des rois. Si la frangipane reste reine, la créativité des opérateurs avance de façon raisonnée et raisonnable... mais avance. Focus également sur le snack ...
  • 1 octobre 2015
    Dans ce dossier thématique sur les produits élaborés en GMS, Le monde du Surgelé revient sur le segment des plats cuisinés, toujours en repli. Pour autant, les marques ne baissent pas les bras, en misant notamment sur le terroir et tradition ! De leur côté, les pizzas sont ...

Produits et Services

Évènements

Tous les évènements

Sélections thématiques