Equipements et services

Formation professionnelle et commerce de gros BtoB

Intergros devient AKTO

Jean-François AUBRY | 10 octobre 2019 |

Photo Alex Krassovsky pour Intergros

Depuis le 2 octobre 2019, l’OPCO des services à forte intensité de main-d’œuvre, dont fait partie Intergros, ex-OPCA du commerce de gros BtoB, présente une nouvelle identité.


 La loi « Avenir professionnel » du 5 septembre 2018 réforme en profondeur l’apprentissage et la formation professionnelle*. Elle s’accompagne également d’une restructuration des organismes qui avaient jusqu’alors pour mission de collecter et mutualiser les fonds dédiés à la formation continue des salariés (pour mémoire les OPCA). La réforme visait entre autres à réduire leur nombre, pour en conserver seulement onze, devenant les OPCO (opérateurs de compétences). L’objectif annoncé étant de regrouper les branches professionnelles partageant les mêmes caractéristiques en matière d’emploi et de formation professionnelle. C’est dans ce contexte que le secteur du commerce de gros BtoB (dont Intergros était l’OPCA) a rejoint d’autres branches professionnelles (parmi lesquelles celles de la propreté industrielle, de l’hôtellerie-restauration et du travail temporaire), pour former un OPCO unique rassemblant les activités de services à forte intensité de main-d’œuvre, AKTO.

 

Des problématiques communes

AKTO représente à la louche 250 000 entreprises adhérentes et 4 millions de salariés. « Acteur de 1er plan dans le paysage de la formation professionnelle, notre OPCO a pour ambition d'agir pour les compétences et les qualifications des salariés, de développer la performance des entreprises, de faire bouger les lignes ! », explique Valérie Sort, sa directrice générale, qui insiste sur les points communs entre les différentes branches qui composent AKTO. À savoir des métiers essentiellement de services, gros pourvoyeurs d’emplois mais rencontrant aussi pour la plupart  des difficultés à recruter et fidéliser. « Dans ce sens, nous allons bénéficier des expertises de chaque branche pour mettre en place des synergies autour des meilleures pratiques, et ainsi gagner en efficacité, en conservant tout de même des solutions propres à certains secteurs d’activité », souligne la directrice générale. L’attractivité des emplois, la permittence** de l’activité, le niveau de qualification faible à l’entrée dans l’emploi, ou encore la transformation permanente des entreprises, feront partie des sujets prioritaires chez AKTO pour mettre en place une offre de services spécifique à cet OPCO.

 

Une transition en douceur

En attendant qu'AKTO  prenne ses marques, Intergros est mandaté pour agir en son nom, jusqu'au 31 décembre 2019. Rien ne change donc pour les entreprises du commerce de gros BtoB. Au cours des prochains mois, les formations des salariés sont financées par Intergros pour le compte d'AKTO, selon les dispositions habituelles en vigueur. Aucun changement non plus dans l’offre de services et l’accompagnement de proximité. Les conseillers de formation d’Intergros, experts des métiers du commerce de gros BtoB, restent les interlocuteurs privilégiés des entreprises.

 

(*) : LOI n° 2018-771 du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel

(**) : Statut non reconnu de personnes travaillant plus que par intermittence sans pour autant travailler en permanence. La permittence désigne la pratique selon laquelle des intermittents sont employés de manière permanente ou quasi permanente par un employeur (source : Wikipédia).

Intergros-televendeuse-cr.Intergros2006-AlexKrassovsky.jpg

La loi « Avenir » réforme en profondeur l’apprentissage et la formation professionnelle. On estime que près de 50 % des emplois seront profondément transformés dans les dix ans à venir (Photo Alex Krassovsky pour Intergros).

En bref : le rôle des OPCO

Les opérateurs de compétences (OPCO) ont notamment pour mission de développer l'alternance et de financer les contrats d’apprentissage et de professionnalisation, selon les niveaux de prise en charge fixés, avec leur aide, par les branches professionnelles. Ils apportent un appui technique aux branches pour établir la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences ainsi que pour la certification. Les OPCO assurent également un service de proximité pour accompagner les entreprises dans leurs investissements formation et le pilotage de leurs besoins en compétences.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • Yummy à fond sur le bio végétal

    Cité Gourmande capitalise sur sa jeune marque Yummy dédiée aux GMS, qui s'est enrichie récemment de deux nouvelles recettes.

    14 décembre 2018

  • Les Millennials et l’alimentation

    Perception et pratiques, parcours d’achat, opportunités de développement et typologie… Arcane Research a étudié en long et en large les comportements alimentaires de la génération Y, à savoir les 18- 34 ans.

    4 décembre 2018

  •  Le match Thiriet Picard sur le bio

    La vague bio inonde tous les circuits et les freezer centers n’échappent pas à la tendance. Profitant d’une sous-représentation du bio au rayon surgelés des GMS, Picard et Thiriet gardent le cap vert. D’où l’idée de ...

    4 décembre 2018

Dossiers de la rédaction
  • 15 février 2019
    Retrouvez dans ce dossier une sélection des articles, vidéos et focus produits en lien avec la dernière édition du salon dédié au marché de la restauration et des métiers de bouche.
  • 1 janvier 2016
    Dans ce dossier dédié aux aides culinaires, focus tout d'abord sur le segment des herbes aromatiques surgelées sur le marché des grandes et moyennes surfaces. Alors que le merchandising tend à privilégier les petites boîtes, les sachets peinent à gagner en visibilité. Le ...
  • 1 décembre 2015
    Dans ce dossier dédié aux produits de boulangerie, focus déjà sur la reine des reines du boul'pât, j'ai nommé la galette des rois. Si la frangipane reste reine, la créativité des opérateurs avance de façon raisonnée et raisonnable... mais avance. Focus également sur le snack ...
  • 1 octobre 2015
    Dans ce dossier thématique sur les produits élaborés en GMS, Le monde du Surgelé revient sur le segment des plats cuisinés, toujours en repli. Pour autant, les marques ne baissent pas les bras, en misant notamment sur le terroir et tradition ! De leur côté, les pizzas sont ...
  • 1 septembre 2015
    Dans cette thématique axée sur les produits festifs, gros plan notamment sur le marché apéritif en GMS. Si la croissance n'est pas forcément au rendez-vous, le segment offre encore de belles perspectives. Focus sur l'escargot, produit incontournable à l'occasion des fêtes, ...

Produits et Services

Évènements

Tous les évènements

Sélections thématiques