Distribution

Traiteur de Paris voit plus grand pour ses petits fours-test

TAILLEFER Florence ; AUBRY, Jean-François | 3 octobre 2019 |

Traiteur de Paris a multiplié par trois la surface de son site industriel de la Guerche de Bretagne (35) dédié à la production de mignardises et autres verrines. Moyennant un investissement de 11 M€, la capacité de l’outil a été portée à 500 000 pièces par jour.


À l’étroit dans son outil breton de 2 500 m2, Traiteur de Paris a décidé de pousser les murs. Et pas qu’un peu ! Le groupe a investi 11 millions d’euros pour porter la surface de l’usine à 7 800 m2. Dans le détail, 7 M€ ont été consacrés à l’extension du bâtiment et le reste dans le matériel. Grosse nouveauté : un tunnel de surgélation par cryogénie en ligne pour limiter les ports de charges par les collaborateurs et gagner en productivité. La capacité de stockage intermédiaire a également été augmentée, afin de gagner en souplesse dans l’assemblage des assortiments proposés. « Nos plateaux comprennent jusqu’à une dizaine de recettes différentes… d’où une certaine complexité pour que toutes les pièces soient disponibles pour pouvoir être réunies », souligne Mikaël Leport, directeur général de Traiteur de Paris.

En parallèle, l’ancienne centrale de production de froid a été remplacée par une installation au CO2. Non seulement moins polluante, mais qui est aussi utilisée pour chauffer l’eau ensuite utilisée dans l’usine.

TraiteurDeParis-prod3bd.jpg

Bouchées doubles à l’international

Opérationnelle depuis février, l’usine agrandie est taillée pour produire 500 000 petits fours par jour, soit le double d’avant. « L’usine était arrivée à saturation et cela freinait le développement des ventes de Traiteur de Paris. Nous étions contraints de refuser certains marchés faute de pouvoir produire », rappelle Miguel Casanova, directeur commercial. Le frein est désormais levé. Traiteur de Paris va pouvoir poursuivre son développement, notamment à l’international (60 pays) qui représente plus de 50 % du chiffre d’affaires de l’entreprise bretonne et où la pâtisserie à la française ne demande qu’à prospérer. Dans ce sens, son catalogue produit compte environ près de 80 références de pièces cocktails, produits traiteur et desserts premium vendus à sa marque par le biais d’un réseau de 600 distributeurs à travers le monde.

Une liste d’ingrédients courte

Si l’innovation demeure le nerf de guerre de l’entreprise (son service R&D compte 9 personnes sous la direction de Yann Le Moal), l'entreprise a mis en place des chartes qualité s'appliquant à la fois au développement des recettes et à la sélection des matières premières. À commencer par une approche de sourcing rigoureuse pour certaines matières, comme le chocolat certifié UTZ*, la farine française, ou encore l’usage d’œufs de poules élevées au sol. Dans la même logique de transparence et de cleaning, le fabricant a exclu de sa production les arômes artificiels, acides gras trans, et les matières grasses hydrogénées, tout en limitant le recours aux additifs (pas de conservateur). Traiteur de paris a réalisé un chiffre d’affaires de 45 millions d’€ en 2018.

(*) : Le programme de certification UTZ concerne le café, le cacao et le thé. Pour en savoir plus : utz.org

Traiteur de Paris en chiffres

Date de création : 1996

C.A. 2018 : 45 M€

C.A. Export : 50 %

Effectif : 400 salariés

2 sites de production : La Guerche de Bretagne (35) 7 800 m2 - Fécamp (76) 12 000 m2

Certification : BRC et IFS, au niveau supérieur depuis 2007

Capacité de production : 500 000 petits fours par jour

Capacité de production : 300 000 desserts par jour

Les dates clés

1996 Création d’un laboratoire Traiteur à Chevilly Larue (94)

1999 Fabrication de canapés et de petits fours en surgelé

2000 Construction de l’atelier de La Guerche de Bretagne

2002 Début de la fabrication de desserts surgelés

2006 Ouverture de l’atelier de Fécamp (12 000 m²) spécialisé en portions individuelles

2008 Développement de la marque Traiteur de Paris en Europe

2010 Introduction au Grand Export notamment aux USA

2012 Développement de l’activité en Asie

2015 Développement de l’activité en Amérique du Sud

2019 Extension du site de La Guerche de Bretagne



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • Bonduelle accélère sur le surgelé à l’international

    Le groupe légumier conforte sa dimension internationale via le rachat d’un site de production en Russie. Une opération qui intervient quelques mois après l’acquisition d’une usine aux USA.

    5 juin 2019

  • Findus se recentre sur ses produits phares

    La filiale de Nomad Foods, qui vise toujours 15 % de part de marché d’ici 2025, poursuit sa nouvelle stratégie axée sur ses produits piliers. En découlent moins de lancements, une situation qui tranche avec le passé de la marque.

    15 avril 2019

  • Des petites madeleines salées chez St Michel Professionnel

    A l'occasion du Sandwich & Snack Show, le fabricant dévoile une nouvelle déclinaison de ses madeleines, cette fois en les associant à des garnitures salées.

    2 avril 2019

Dossiers de la rédaction
  • 21 novembre 2019
    Dossier consacré au thème de l’Asie. Parmi les sujets abordés,  une récente étude de Harris Interactive fait le point sur le rapport qu’entretiennent les Français avec l’univers culinaire de l’Asie. Un article aussi sur Le Nouvel An Chinois qui reste un ...
  • 15 février 2019
    Retrouvez dans ce dossier une sélection des articles, vidéos et focus produits en lien avec la dernière édition du salon dédié au marché de la restauration et des métiers de bouche.
  • 1 janvier 2016
    Dans ce dossier dédié aux aides culinaires, focus tout d'abord sur le segment des herbes aromatiques surgelées sur le marché des grandes et moyennes surfaces. Alors que le merchandising tend à privilégier les petites boîtes, les sachets peinent à gagner en visibilité. Le ...
  • 1 décembre 2015
    Dans ce dossier dédié aux produits de boulangerie, focus déjà sur la reine des reines du boul'pât, j'ai nommé la galette des rois. Si la frangipane reste reine, la créativité des opérateurs avance de façon raisonnée et raisonnable... mais avance. Focus également sur le snack ...
  • 1 octobre 2015
    Dans ce dossier thématique sur les produits élaborés en GMS, Le monde du Surgelé revient sur le segment des plats cuisinés, toujours en repli. Pour autant, les marques ne baissent pas les bras, en misant notamment sur le terroir et tradition ! De leur côté, les pizzas sont ...

Produits et Services

Évènements

Tous les évènements

Sélections thématiques