Archive

Origine des viandes et du lait

Origine viandes et lait : le nouvel étiquetage pour les plats préparés

Jean-François AUBRY | 9 janvier 2017 |

Photo : Le Monde du Surgelé
Le nouvel étiquetage relatif à l'origine des viandes et du lait est en vigueur depuis le 1er janvier 2017.

C’est une première en Europe. Quasiment quatre ans après l’épisode de la viande chevaline dans les lasagnes, l'étiquetage de l’origine de la viande et du lait utilisés dans les plats préparés préemballés (dont les produits surgelés) est devenu obligatoire depuis le 1er janvier 2017*. Concrètement, cette mesure concerne tous les plats cuisinés et autres plats préparés, fabriqués à partir de cette date, dès lors qu'ils sont composés au minimum de 8 % de viande ou de 50 % de lait. Sur l’emballage, les fabricants doivent mentionner, pour la viande, les pays de naissance, d’élevage et d’abattage des animaux, pour le lait, les pays de collecte, conditionnement ou de transformation.

À noter que pour les viandes sont concernés les produits transformés intégrant muscles, préparation de viandes ou VSM**, des espèces bovine, porcine, ovine, caprine et volailles.

 

Expérimentation franco-française

La France est le premier pays de l’Union européenne à adopter cette mesure, qui rappelons-le, s’inscrit à titre expérimental pour une durée de deux ans. Le ministère de l’Agriculture a toutefois précisé qu’un délai de trois mois était accordé aux industriels de l’agroalimentaire, pour leur laisser le temps nécessaire d’écouler leurs stocks déjà étiquetés. Dans le détail, la tolérance porte jusqu’au 31 mars 2017 pour les produits emballés et étiquetés avant la publication du décret (soit le 21 août). Un délai de mise en conformité que beaucoup de fabricants jugent trop court, rappelant à ce titre qu’ils avaient bénéficié de plusieurs années pour se mettre en conformité avec la réglementation INCO, entrée en vigueur en 2015.

(*) Référence : décret n° 2016-1137 du 19 août 2016

(**) : Viandes séparées mécaniquement



Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Actualités

  • Le phénomène du Drive

    Mode de distribution assez peu répandu en Europe, le Drive s’affirme pourtant très nettement en France aujourd’hui.

    30 mai 2011
  • Le Freezer Center et l’hyper marquent des points

    Les parts de marché des différents circuits sont restées globalement stables en 2010, mais les freezer centers grignotent tout de même du terrain, ...

    17 mai 2011
  • Picard prend le cap du MSC

    L’acteur emblématique du marché du freezer center vient de faire certifier sa chaîne d’approvisionnement pour une vingtaine de ...

    16 mai 2011
Dossiers de la rédaction
  • Consommation à domicile
    15 juin 2017
    Comme chaque année, Le Monde du Surgelé présente un bilan du marché de la consommation à domicile des surgelés. A de  rares exceptions près, le surgelé  a encore marqué le pas sur l’ensemble de l’année  2016 et les premiers résultats sur 2017 ne laissent toujours ...
  • 1 janvier 2016
    Dans ce dossier dédié aux aides culinaires, focus tout d'abord sur le segment des herbes aromatiques surgelées sur le marché des grandes et moyennes surfaces. Alors que le merchandising tend à privilégier les petites boîtes, les sachets peinent à gagner en visibilité. Le ...
  • 1 décembre 2015
    Dans ce dossier dédié aux produits de boulangerie, focus déjà sur la reine des reines du boul'pât, j'ai nommé la galette des rois. Si la frangipane reste reine, la créativité des opérateurs avance de façon raisonnée et raisonnable... mais avance. Focus également sur le snack ...
  • 1 octobre 2015
    Dans ce dossier thématique sur les produits élaborés en GMS, Le monde du Surgelé revient sur le segment des plats cuisinés, toujours en repli. Pour autant, les marques ne baissent pas les bras, en misant notamment sur le terroir et tradition ! De leur côté, les pizzas sont ...
  • 1 septembre 2015
    Dans cette thématique axée sur les produits festifs, gros plan notamment sur le marché apéritif en GMS. Si la croissance n'est pas forcément au rendez-vous, le segment offre encore de belles perspectives. Focus sur l'escargot, produit incontournable à l'occasion des fêtes, ...

Produits et Services