Marchés et réglementation

Marché GMS

Glaces en GMS: pas de coup de mou pour la détente

Florence Taillefer | 11 avril 2018 |

Photo : Le Monde du Surgelé
Après une belle année 2017, les fabricants ont affûté leur plan pour 2018. La détente, segment le plus porteur du rayon, mise encore et toujours sur l’ultra-gourmandise et la sophistication pour combler les consommateurs… et s’affranchir de la météo.






En dépit d’une météo estivale une nouvelle fois atypique marquée par un mois de juin très chaud suivi de juillet plus mitigé, le marché des glaces s’est montré particulièrement dynamique en 2017. Les ventes ont progressé de 3,4 % en volumes à 302 ML (soit un rythme trois fois plus rapide que l’ensemble de l’univers PGC-FLS) et le rayon a continué sur la voie de la valorisation puisque le chiffre d’affaires a, de son côté, augmenté de 5,2 %. De quoi permettre aux industriels de la glace d’aborder la saison 2018 avec enthousiasme. Et ils ont de quoi ! Déjà parce que le marché à continuer à recruter l’an passé : + 582 000 foyers acheteurs et un taux de pénétration flirtant avec les 83 %. Ce qui, au passage, conforte le statut « universel » de la glace.

 

Magnum, première marque du rayon

Autre point important : 2017 n’a fait que confirmer l’engouement pour les formats individuels axés sur le snacking et les minis et sans doute moins sensibles à la météo que les bacs qui perdent du terrain ou les spécialités à partager en nette baisse de forme depuis plusieurs années. La détente, donc, qui regroupe bâtonnets, cônes et autres barres a bel et bien les faveurs des consommateurs. C’est d’ailleurs elle qui a tiré le marché l’an dernier, avec des ventes en croissance de 6,8 % en valeur, assurant ainsi 78 % des gains du rayon !

Il faut dire que la détente concentre aussi l’essentiel des innovations et profite pleinement de la santé des rouleaux compresseurs comme Magnum, Extrême ou encore les marques du groupe Mars et plus précisément M&M’s dont l’arrivée en 2017 a été couronnée de succès (lire en page 26). Et 2018 ne dérogera pas à la règle avec une nouvelle fois un grand nombre de nouveautés sur ce segment porteur.

Première marque du rayon glaces avec, à elle seule, 17,3 % de part de marché (+ 1,4 pt), Magnum reste une véritable « pépite » pour Unilever. L’an passé, la signature retentait son lancement sur le segment des pots avec un concept original visant à instaurer une nouvelle gestuelle chez les consommateurs. Le pari semble réussi et Magnum enfonce le clou avec deux nouvelles recettes : Raspberry alliant framboise et chocolat noir d’un côté, Praliné de l’autre. Le praliné est d’ailleurs la saveur phare de Magnum pour 2018 avec une recette déclinée dans tous les formats de la marque, bâtonnet, mini et pot. « Nous avons travaillé sur une recette très équilibrée et pour toucher une cible très large de consommateurs. Pas très sucrée, la glace noisette se marie parfaitement avec le chocolat Magnum », argumente Anne-Sophie Montaron, Chef de groupe glaces chez Unilever.

 

Extrême veut repousser ses limites

Froneri, de son côté, dévoile un programme ambitieux pour sa marque Extrême. « Nous souhaitons faire passer Extrême du statut de marque dynamique à celui de marque iconique via un positionnement encore plus premium et une promesse émotionnelle encore renforcée ! », déclare Pierre Van Marrewick, directeur marketing de Froneri. Outre une nouvelle charte graphique déployée sur l’ensemble de la gamme, Extrême veut séduire en priorité les millenials et a concocté des innovations taillées sur mesure pour cette cible. Tandis que les trois recettes « Feel Good » surfent sur la positive attitude et les saveurs appréciées des jeunes (cookies, pécan…), les cônes Chunky Factory misent sur de très gros morceaux et 50 % de sauce en plus que dans les recettes standards. Trois versions sont disponibles : chocolat-noisettes, chocolat blanc-amandes et caramel-amandes en étui x 4. Du côté des signatures Mondelez, Froneri décline un bâtonnet Toblerone au chocolat blanc. Là encore une recette visant prioritairement les millenials.

 

Mars se muscle sur les bâtonnets

Fort du succès de ses bâtonnets M&M’s, Mars veut transformer l’essai avec deux nouvelles recettes proposées : M&M’s vanille et M&M’s caramel, deux saveurs incontournables pour recruter plus largement sur la marque. Mais Mars veut aussi pousser plus loin ses pions sur le segment des bâtonnets. « Avec 30,8 % du chiffres d’affaires du total glaces, les bâtonnets génèrent à eux seuls près de la moitié de la croissance ! Un dynamisme auquel nous avons participé l’an passé et que nous voulons maintenir pour 2018 », souligne Émilie Bouthier, chef de groupe Glaces chez Mars Chocolat France. Le groupe lance ainsi un bâtonnet Snickers reprenant tous les marqueurs de la célèbre confiserie. Les barres, famille de prédilection de Mars jusqu’alors, verront l’arrivée de deux références : Mars amandes et Snickers chocolat blanc. Faute d’avoir rencontré un public suffisamment nombreux, la gamme Mars Signature se retire des bacs. Après avoir connu des années de folle croissance, l’âge de la maturité semble avoir sonné pour Häagen Dazs. Très concurrencée sur les pots, la marque parvient à maintenir sa part de marché et veut aussi aller séduire de nouveaux consommateurs en proposant deux saveurs très en vogue dans l’univers alimentaire au sens large : peanut butter et coconut chocolate. Ne reste plus qu’à espérer que le soleil brille et que le thermomètre grimpe pour favoriser le marché. Reste que, en misant sur l’ultra-gourmandise et les saveurs « 4 saisons » comme le caramel, le praliné ou le chocolat, les fabricants cherchent évidemment tous à s’affranchir de la météo et à faire craquer les consommateurs, quelle que soit la couleur du ciel.

En 2017, bâtonnets, cônes et autres barres ont continué à tirer le marché vers le haut.


La glace détente en images...


Toblerone et Snickers

White is White ! Le chocolat blanc sera mis à l’honneur cet été avec des bâtonnets Toblerone blanc et une barre Snickers.


Magnum




Le praliné compte triple pour Magnum. La saveur phare de la marque pour la saison 2018 sera déclinée en bâtonnets, minis et pot.


Extreme





Gros morceaux. Froneri pousse la gourmandise à …l’Extrême avec ces nouveaux cônes surmontés de gros morceaux baptisés Chunky Factory.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Consulter l'intégralité du dossier " Le dossier Glaces 2018 "

Pour approfondir

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • Glaces sans lactose

    Unilever se frotte aux glaces 100 % végétal

    Le glacier industriel teste chez Carrefour une gamme de glaces à base de soja, sans gluten et sans produits laitiers, fédérée sous la bannière Swedish glaces.

    28 septembre 2017

  • Une recette 100 % surgelé ou presque par Rousseaulesellier

    Crevette obsiblue en ceviche, avocat et fèves

    Quand l’acheteur, Charlie Lesellier provoque le chef, Alban Rousseau. Le nouveau défi : réaliser une recette à partir d’une sélection imposée de produits surgelés. Coût matière de l'assiette : 1,61 €.

    22 septembre 2017

  • Produits de boulangerie

    Délifrance célèbre le sacre du bien-être

    Le boulanger industriel déploie coup sur coup plusieurs gammes sur le créneau du Vegan, du sans gluten, du bio et de la nutrition. Focus sur ses croissants végétaliens et sa gamme sans gluten.

    19 septembre 2017

Dossiers de la rédaction
  • Consommation à domicile
    15 juin 2017
    Comme chaque année, Le Monde du Surgelé présente un bilan du marché de la consommation à domicile des surgelés. A de  rares exceptions près, le surgelé  a encore marqué le pas sur l’ensemble de l’année  2016 et les premiers résultats sur 2017 ne laissent toujours ...
  • 1 janvier 2016
    Dans ce dossier dédié aux aides culinaires, focus tout d'abord sur le segment des herbes aromatiques surgelées sur le marché des grandes et moyennes surfaces. Alors que le merchandising tend à privilégier les petites boîtes, les sachets peinent à gagner en visibilité. Le ...
  • 1 décembre 2015
    Dans ce dossier dédié aux produits de boulangerie, focus déjà sur la reine des reines du boul'pât, j'ai nommé la galette des rois. Si la frangipane reste reine, la créativité des opérateurs avance de façon raisonnée et raisonnable... mais avance. Focus également sur le snack ...
  • 1 octobre 2015
    Dans ce dossier thématique sur les produits élaborés en GMS, Le monde du Surgelé revient sur le segment des plats cuisinés, toujours en repli. Pour autant, les marques ne baissent pas les bras, en misant notamment sur le terroir et tradition ! De leur côté, les pizzas sont ...
  • 1 septembre 2015
    Dans cette thématique axée sur les produits festifs, gros plan notamment sur le marché apéritif en GMS. Si la croissance n'est pas forcément au rendez-vous, le segment offre encore de belles perspectives. Focus sur l'escargot, produit incontournable à l'occasion des fêtes, ...

Produits et Services

Évènements

Tous les évènements

Sélections thématiques