Marchés et réglementation

Glaces en circuits GMS

Glaces en GMS : les minis voient de plus en plus grand

Florence Taillefer | 19 mai 2017 |

En 2016, la belle arrière-saison n’a pas permis de compenser la morosité du cœur de l’été.
Version bâtonnets, barres ou cônes, les minis ont permis au rayon glaces de limiter la casse en 2016. Et ils devraient encore driver la croissance du marché cette année. Même si les fabricants s’activent pour rebooster les autres segments.

 

 

 

 

 

Après une saison 2016 en demi-teinte, les intervenants capitalisent sur les « valeurs sûres » pour assurer leur croissance en 2017. L’an passé en effet, la belle arrière-saison n’a pas permis de compenser la morosité du cœur de l’été. Résultat : les ventes de glaces ont accusé le coup, en recul de 2,8 % en volume. Pire, le marché a même perdu des acheteurs (plus de 530 000 foyers perdus !). Et la restauration n’a pas été à la fête non plus. Touché par une baisse de la fréquentation touristique estivale, le circuit a enregistré une baisse de 4,7 % des ventes de glaces. L’addition 2016 est lourde !

Si la météo reste évidemment un ingrédient déterminant pour la réussite (ou pas) de la saison glaces, l’innovation est aussi un levier incontournable. En 2016, une fois encore, deux lancements figurent dans le top 10 2016 des meilleures innovations en termes de chiffre d’affaires. Parce que l’innovation permet de nourrir l’impulsion, parce que les consommateurs ont besoin de toujours plus de gourmandise et de plaisir sur ce marché, les fabricants ont retroussé leurs manches afin de redresser la barre en 2017 et de classer la saison 2016 au rang des mauvais souvenirs.

 

Magnum fait coup double

Parce qu’ils conjuguent à la fois la gourmandise et la praticité tout en arborant un format déculpabilisant, les minis ont le vent en poupe. Et feront l’objet de toutes les attentions cette année. Les bâtonnets, qui étaient parmi les segments les plus dynamiques du linéaire jusqu’alors ont été chahutés l’an dernier. Pour relancer la machine, Magnum mise sur sa gamme Double avec deux nouvelles recettes : double framboise et double coco. « Magnum double framboise est la première recette aux fruits de la gamme et contient l’équivalent de 9 grammes de framboises pour un goût très prononcé », développe Cyrielle Boudier, responsable de la marque Magnum chez Unilever. De son côté, Mars lance des bâtonnets glacés sous la marque M&M's

 

Toblerone débarque sur le segment des cônes

Du côté des cônes, plusieurs initiatives devraient aussi permettre de redynamiser ce segment à la peine. Leader incontesté, Extrême relance sa gamme américaine pour séduire les jeunes adultes en quête d’évasion et de nouvelles expériences. Cela se traduira par le lancement de deux recettes de cônes Sundae riches en sauce ainsi que trois recettes dans l’esprit « City break » : Paris (vacherin framboise), New York (vanille macadamia) et Milan (tiramisu). Le tout dans une gaufrette à gros carreaux. R&R promet des sommets de gourmandises avec un cône Toblerone dont le chou est parsemé d’éclats de nougat. Quant à Cornetto, la marque veut séduire les plus jeunes en proposant ses Choc’n’Ball (déjà disponibles pour le circuit plein air) dans les rayons des grandes surfaces. Finalement, de tous les segments, c’est sans doute celui des mini-pots qui sera le moins bien loti en termes de nouveautés cette année. En 2016, le segment a vu ses ventes reculer de 8,6 % en valeur… une véritable contre-performance qui tranche avec les années de croissance ébouriffante. "Has been" les petits pots ? Sans doute pas… mais indéniablement victimes d’un report de consommation vers les autres formats mini.

 

 

 

Les tendances phares de la saison


Des minis à toutes les sauces

Risque d’embouteillages à prévoir sur les formats mini : bâtonnets, cônes, barres, tous les formats ont connu un vif succès l’an passé. Et les marques entendent bien profiter de ce dynamisme cette année. R&R décline ses bâtonnets Daim et Oreo en version mini x 6, Nestlé enfonce le clou sur Extrême mini avec deux nouvelles refs, Häagen Dazs débarque sur le segment des mini-bâtonnets et Mars sort deux recettes de barres gourmandes en 6 x 56,7 ml.

mini

 


Les héros pour réveiller le segment « enfants »

Avec des ventes valeur en chute de 11,5 % sur la saison 2016, le bilan du pôle enfants n’est vraiment pas glorieux. L’impulsion y est plus importante encore que sur les autres segments du rayon. Pour susciter l’envie, les superhéros toujours prêts à intervenir. Entre autres licences, R&R propose des bâtonnets Batman vanille-chocolat surmonté de bonbons pétillants. Unilever mise sur la sortie de « Moi, moche et méchant 3 » avec deux produits très… « minions ». Et Asterix ne sera pas non plus en reste non puisqu’un nouvel album sortira cette année et qu’il sera la mascotte des championnats du monde du hockey en mai. De quoi soutenir la gamme d’ICFF qui a été enrichie d’un mini cône et d’un bâtonnet au yaourt saveur banane-fraise.

enfants

 

 


Une saison plein pot ?

C’est de bonne guerre ! tous les fabricants cherchent à étendre le territoire de leur marque. Même si beaucoup se sont cassé les dents en essayant de s’imposer sur le segment des pots, Magnum (re)tente l’aventure en 2017. La promesse ? un enrobage intégral qui tapisse l’intérieur du pot et une crème glacée riche en inclusions pour une dégustation « multisensorielle ». Forte de son succès en 2016 (+ 0,7 point de part de marché valeur à 3,5 %), Ben&Jerry’s ramène sa fraise avec trois nouvelles recettes, dont Strawberry Swirl (fraise, marshmallow, biscuits sablés, chocolat blanc et pépites au lait... Tout un programme).

pots

 


Retour à la sagesse dans les bacs

Pour reconquérir les clients (les ventes valeur ont baissé de 3 % l’an passé), les marques reviennent aux basiques : des garanties en termes de qualité et d’origine des ingrédients… et des recettes toujours gourmandes mais moins sophistiquées. Fort du succès de ses bacs dégustation carrés, Nestlé poursuit sur sa lancée et joue la carte régionale avec 4 recettes nouvelles, dont pralines roses qui sera le porte-drapeau en communication. Carte d’or poursuit son travail de certification avec 3 recettes supplémentaires en « crème de Normandie » et relance sa gamme de sorbets plein fruit dont les fruits sont désormais « issus de l’agriculture durable ».

bacs



PARTAGER

imprimer partager par mail

Consulter l'intégralité du dossier " Le dossier Glaces 2017 "

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • Les performances du Rayon Grand Froid

    Évolution des ventes des surgelés et des glaces en circuits GMS + HD + DRIVE

    1 janvier 2017

  • Les performances des enseignes sur le rayon Grand Froid

    Derrière un Leclerc qui conforte encore sa position de leader, Lidl poursuit sa montée en puissance tandis qu’Intermarché signe une belle performance sur la catégorie.

    1 janvier 2017

  • Les smoothies, un avenir haut en couleur

    Sans parler de déferlante, la vague des smoothies prend de l’ampleur. La France est en retard sur ses voisins européens… un retard que les spécialistes des fruits surgelés sont bien décidés à rattraper. Les offres font florès et seront bien mises ...

    1 janvier 2017

Dossiers de la rédaction
  • 1 janvier 2016
    Dans ce dossier dédié aux aides culinaires, focus tout d'abord sur le segment des herbes aromatiques surgelées sur le marché des grandes et moyennes surfaces. Alors que le merchandising tend à privilégier les petites boîtes, les sachets peinent à gagner en visibilité. Le ...
  • 1 décembre 2015
    Dans ce dossier dédié aux produits de boulangerie, focus déjà sur la reine des reines du boul'pât, j'ai nommé la galette des rois. Si la frangipane reste reine, la créativité des opérateurs avance de façon raisonnée et raisonnable... mais avance. Focus également sur le snack ...
  • 1 octobre 2015
    Dans ce dossier thématique sur les produits élaborés en GMS, Le monde du Surgelé revient sur le segment des plats cuisinés, toujours en repli. Pour autant, les marques ne baissent pas les bras, en misant notamment sur le terroir et tradition ! De leur côté, les pizzas sont ...
  • 1 septembre 2015
    Dans cette thématique axée sur les produits festifs, gros plan notamment sur le marché apéritif en GMS. Si la croissance n'est pas forcément au rendez-vous, le segment offre encore de belles perspectives. Focus sur l'escargot, produit incontournable à l'occasion des fêtes, ...
  • 1 juillet 2015
    Nouvelle thématique axée les fruits. A commencer par un article sur le marché GMS où les fruits surgelés transformés figurent parmi les parents pauvres. Cette fois en univers Food Service, focus sur les brochettes et les carpaccios qur le créneau des produits service. Panorama ...

Produits et Services

Évènements

Sélections thématiques

Portfolio

Trombinoscope lauréats Saveurs de l'Année 2016

La rédaction | 18 décembre 2015



Saveurs de l'Année 2016 : tous les produits en image

La rédaction | 18 décembre 2015