Industrie

Stratégie

Marine Harvest peaufine ses surgelés en restauration

Jean-François AUBRY | 21 novembre 2017 |

380 000 tonnes de saumon d’élevage sont produites chaque année par Marine Harvest.
Le géant du saumon d’élevage porte l’accent sur le développement de ses gammes Food Service, en travaillant notamment sur des offres mieux ciblées et à plus forte valeur ajoutée.







Premier producteur de saumon d’élevage avec près de 400 000 tonnes par an, Marine Harvest fait partie des très grosses pointures du secteur des produits de la mer. Le groupe a d’ailleurs développé une présence industrielle forte dans plus d’une vingtaine de pays. Bien lotie, la France accueille pour sa part cinq de ses outils de production desquels sortent chaque année 30 000 tonnes en produits transformés. Le chiffre d’affaires atteint les 500 millions d’euros sur l’Hexagone (3,5 milliards d’euros pour l’ensemble du groupe). Le gros de son activité demeure sur le frais, et seulement 2,5 % des ventes de saumon sont réalisées en surgelé, d’ailleurs essentiellement sur des découpes simples  ou des produits basiques.  Mais depuis peu les lignes sont en train de bouger sensiblement. « Nous cultivons de nouvelles ambitions pour le surgelé, et plus particulièrement sur les circuits du Food Service. Cela passe par le développement d’une offre à plus forte ajoutée tout en s’appuyant sur plusieurs espèces », explique Gabriel Chabert, le directeur marketing de Marine Harvest France. Le fabricant a d’ailleurs investi récemment dans ses outils dédiés au surgelé, en premier lieu l’usine Appéti’Marine de Dunkerque, pour accompagner le lancement de plusieurs gammes de produits élaborés.

 

Cap sur l’apéro snacking

Axe principal de sa nouvelle stratégie en surgelé, le snacking apéritif, matérialisé par un lancement fer de lance, les Apéro Trio. Ces petits assortiments sont des bouchées cocktails élaborées en portions de 12 à 18 g et déclinés en trois types de produits, le canapé, le wrap ou le tartare. Une interprétation à la fois pratique et moderne des produits de la mer, mais qui joue également sur la diversité des espèces utilisées : le saumon bien sûr mais aussi la truite, le thon, l’anchois ou encore la Saint Jacques. « L’apéritif dînatoire, très plébiscité par les jeunes aujourd’hui, est un bon vecteur pour les inciter à consommer des produits de la mer », souligne notre interlocuteur, tout en insistant sur la simplicité de mise en œuvre pour les professionnels du Food Service, les produits ne nécessitant qu’une simple décongélation avant d’être servis.

 

Une gamme pour le marché hospitalier

Autre axe de développement en surgelé, le démarrage d’une offre ciblant les besoins des établissements de santé et des structures d’accueil des personnes âgées. « Cette niche de marché très prometteuse reste en attente de solutions produits dédiées », commente Gabriel Chabert. Le directeur marketing évoque en réponse le lancement d’une mousseline de cabillaud spécial déglutition. Reprenant la forme d’une paupiette, cette portion individuelle de 150 g certifiée MSC et garantie sans arêtes a été conçue pour les personnes ayant des difficultés à déglutir. Le créneau des entrées festives n’est également pas négligé avec le lancement de spécialités dédiées aux fêtes de fin d’année.


Bref, un gros chantier d’innovation en surgelé qui n’en serait qu’à ses débuts, précise notre interlocuteur. Avec en perspective la création d’offres dédiées à chaque univers du Food Service et comme trait d’union entre toutes, la rapidité de mise en œuvre. En attendant, le concours innovation du salon Seafood Expo de Bruxelles en 2017 a pu donner un aperçu de cette nouvelle stratégie, avec pas moins de 6 produits Marine Harvest France nominés sur les 43 finalistes.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Plus de Photos

Plusieurs nouvelles gammes sont déployées en surgelé, parmi lesquelles des assortiments de bouchées ciblant l’apéritif dînatoire

Marine Harvest lance des produits retexturés pour le secteur hospitalier et les maisons de retraite.

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction
  • Consommation à domicile
    15 juin 2017
    Comme chaque année, Le Monde du Surgelé présente un bilan du marché de la consommation à domicile des surgelés. A de  rares exceptions près, le surgelé  a encore marqué le pas sur l’ensemble de l’année  2016 et les premiers résultats sur 2017 ne laissent toujours ...
  • 1 janvier 2016
    Dans ce dossier dédié aux aides culinaires, focus tout d'abord sur le segment des herbes aromatiques surgelées sur le marché des grandes et moyennes surfaces. Alors que le merchandising tend à privilégier les petites boîtes, les sachets peinent à gagner en visibilité. Le ...
  • 1 décembre 2015
    Dans ce dossier dédié aux produits de boulangerie, focus déjà sur la reine des reines du boul'pât, j'ai nommé la galette des rois. Si la frangipane reste reine, la créativité des opérateurs avance de façon raisonnée et raisonnable... mais avance. Focus également sur le snack ...
  • 1 octobre 2015
    Dans ce dossier thématique sur les produits élaborés en GMS, Le monde du Surgelé revient sur le segment des plats cuisinés, toujours en repli. Pour autant, les marques ne baissent pas les bras, en misant notamment sur le terroir et tradition ! De leur côté, les pizzas sont ...
  • 1 septembre 2015
    Dans cette thématique axée sur les produits festifs, gros plan notamment sur le marché apéritif en GMS. Si la croissance n'est pas forcément au rendez-vous, le segment offre encore de belles perspectives. Focus sur l'escargot, produit incontournable à l'occasion des fêtes, ...

Produits et Services

Évènements

Tous les évènements

Sélections thématiques