Industrie

FRDP met les petits légumes dans les grands

TAILLEFER Florence, AUBRY Jean-François | 16 novembre 2018 |

Photo : FRDP

La PME avignonnaise creuse le sillon du bio depuis plus de 22 ans. Spécialisée dans la transformation de légumes et fruits à destination des IAA, FRDP sait raison garder face à la croissance de la demande.


Créée en 1997 par Marc Montluçon, FRDP a depuis le départ fait du bio sa ligne de conduite. Une ligne dont la société avignonnaise n’a jamais dévié et qui fait son succès. Pour son créateur et actuel Pdg, Marc Montluçon, le bio est bien plus qu’un mode de production : « C’est depuis toujours pour moi un véritable état d’esprit, une philosophie qui nécessite des engagements et des valeurs fortes » souligne-t-il. « D’un côté, il y a le bio qui est cultivé sans pesticide, de l’autre il y a la bio, celle que nous défendons, qui va au-delà d’un simple cahier des charges et qui intègre des valeurs sociales et environnementales ». Par exemple, FRDP soutient les apiculteurs via l’association Un toit pour les abeilles. « Sans abeilles pas de pollinisation, donc pas de fruits et légumes ! », précise le dirigeant. Ou encore une association locale, Les Jardins de la Méditerranée, qui lutte contre le gaspillage alimentaire en triant des fruits et légumes destinés à la destruction pour les distribuer auprès des plus nécessiteux via Les Resto du Cœur, le Secours Populaire. « Une démarche qui permet de faire vivre un atelier de réinsertion professionnelle ». Ce travail et cet engagement ont été récompensés ! Fin 2017, en effet, FRDP a décroché le « label » bioentreprisedurable. Cette certification, portée par le Synabio (Syndicat National des entreprises bio), est basée sur la norme ISO 26000 et imprégnée de valeurs chères à la bio. Elle permet aux entreprises de découvrir la RSE comme un outil de performance, de cohésion et de communication.

La diversité comme biocarburant

Avec ses filières d’approvisionnement en France, bien entendu mais aussi en Italie, Espagne, Pays Bas, Belgique et Allemagne, la PME vauclusienne propose une gamme de plus de 40 légumes différents déclinés en une multitude de coupes et formats. « C’est clairement notre marque de fabrique. Notre moteur, ce n’est pas forcément de proposer de gros volumes, même si nous savons être compétitifs, mais de plus petites séries sur une gamme très large », explique Marc Montluçon. Cette année, FRDP aura ainsi transformé 18 000 tonnes de légumes et environ 300 tonnes de fruits en complément, le tout très majoritairement destiné aux industries agroalimentaires et à la RHF. En parallèle, la société commercialise aussi des fruits et légumes surgelés en sachets sous la marque Bioregard. Cette gamme est présente dans les magasins spécialisés bio.frdp-melange3poivrons-1.jpg

Pour répondre à la demande croissance, la PME qui réalise 24 M€ de chiffre d’affaires (en croissance de 10 % cette année) a acquis au printemps dernier un outil de surgélation en Espagne avec ses deux partenaires historiques locaux que sont JNG Bio et Pedaneo. « Après toutes ces années de collaboration, c’est une suite logique qui prend tout son sens quand on sait que cette usine est située au cœur d’une zone de production maraîchère de plein champ, dans laquelle nous sommes très actifs grâce à des contrats pluriannuels avec les agriculteurs et où nous mettons nous-même en culture plusieurs légumes pour la transformation », développe le dirigeant. Située à Albacete (à 300 km au sud-est de Madrid), l’usine de Campoverde, offre une capacité de 10 000 tonnes qui devrait grimper à 15 000 tonnes à court terme après quelques investissements. Certifié BRC grade A, ce site traite tous les légumes méditerranéens (poivrons, brocoli, oignons, etc.) mais il est surtout spécialisé dans la transformation de petits pois et de maïs doux qui nécessitent des installations particulières.

Cultiver la proximité avec les agriculteurs

Globalement, la recherche de proximité avec les zones de production, afin de pouvoir limiter les transports et transformer les légumes au plus vite après la récolte est un souci permanent au sein de la société. Mais cette dernière s’engage également avec les producteurs et ne se limite pas à quelques variétés, au contraire. « Être proche et solidaire des producteurs en bio où nous traitons des volumes moindres qu’en conventionnel passe par une contractualisation pluriannuelle sur leurs différentes productions au gré des saisons, afin de pouvoir assurer une rotation correcte des cultures sur les sols ». Et pour FRDP, c’est aussi une façon de sécuriser ses filières d’approvisionnement de gagner en réactivité. Une démarche gagnant-gagnant en quelque sorte !



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction
  • 1 janvier 2016
    Dans ce dossier dédié aux aides culinaires, focus tout d'abord sur le segment des herbes aromatiques surgelées sur le marché des grandes et moyennes surfaces. Alors que le merchandising tend à privilégier les petites boîtes, les sachets peinent à gagner en visibilité. Le ...
  • 1 décembre 2015
    Dans ce dossier dédié aux produits de boulangerie, focus déjà sur la reine des reines du boul'pât, j'ai nommé la galette des rois. Si la frangipane reste reine, la créativité des opérateurs avance de façon raisonnée et raisonnable... mais avance. Focus également sur le snack ...
  • 1 octobre 2015
    Dans ce dossier thématique sur les produits élaborés en GMS, Le monde du Surgelé revient sur le segment des plats cuisinés, toujours en repli. Pour autant, les marques ne baissent pas les bras, en misant notamment sur le terroir et tradition ! De leur côté, les pizzas sont ...
  • 1 septembre 2015
    Dans cette thématique axée sur les produits festifs, gros plan notamment sur le marché apéritif en GMS. Si la croissance n'est pas forcément au rendez-vous, le segment offre encore de belles perspectives. Focus sur l'escargot, produit incontournable à l'occasion des fêtes, ...
  • 1 juillet 2015
    Nouvelle thématique axée les fruits. A commencer par un article sur le marché GMS où les fruits surgelés transformés figurent parmi les parents pauvres. Cette fois en univers Food Service, focus sur les brochettes et les carpaccios qur le créneau des produits service. Panorama ...

Produits et Services

Évènements

Tous les évènements

Sélections thématiques