Industrie

Entreprises et surgelés

Française de Gastronomie appuie sur l’international

Jean-François AUBRY | 10 octobre 2018 |

Photo : Le Monde du Surgelé
Sous l’impulsion de son nouveau directeur général, le groupe cultive de profondes ambitions de développement, en France mais aussi à l’export.






Un chapitre important de l’histoire de Française de Gastronomie s’est achevé, fin 2017, avec le départ à la retraite (bien méritée !) de Patrick Jagut, vieux loup de mer de la profession et au passage fervent défenseur des surgelés en France. Mais un autre, sans doute non moins capital, est en train de s’écrire, sous l’impulsion de son successeur, Jean-Philippe Lewandowski. L’homme connaît bien le monde de l’agroalimentaire pour avoir dirigé l’entreprise Gel Manche pendant 13 ans avant de rejoindre en 2016 le monde des salades chez Florette Food Service.


Depuis son arrivée à la direction générale de Française de Gastronomie, le professionnel fourmille de projets, matérialisés par le lancement d’un vaste plan de développement d’ici l’horizon 2025. Projet très ambitieux puisque le groupe, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 62 millions d'euros l’année dernière, s’est fixé comme objectif d’atteindre la barre des 100 millions d’ici 2025. Pour ce faire, plusieurs chantiers de fond ont été lancés. « Nous allons déjà nous positionner en tant que leader sur l’escargot, notamment sur un marché international très demandeur du savoir-faire français », démarre Jean-Philippe Lewandowski, tout en évoquant plusieurs vagues d’investissements programmés pour soutenir le développement et l’innovation. Objectif : mieux capitaliser sur les nouveaux instants de consommation, via notamment le snacking, tout en maintenant la pression sur son cœur de métier, l’apéritif et le festif.


Changement de braquet à l’export

Premier chantier ultra-prioritaire pour Philippe Lewandowski, l’export, qui ne représente aujourd’hui qu’à peine 10 % du chiffre d’affaires, une part modeste que le directeur ambitionne de faire grimper à 30 % d’ici 2025, pour pallier justement la saisonnalité des produits vendus par le groupe. « Les usines tournent à plein régime de septembre à janvier pour la période des fêtes. En intensifiant notre activité à l’export, nous pourrons mieux lisser les ventes sur l’année », explique le dirigeant, qui annonce l’arrivée dès la fin d’année de nouvelles recettes de feuilletés, cassolettes et apéritifs, déclinés dans des recettes et des modes de consommation plus en phase avec les pays ciblés, « tout en appréhendant mieux les contraintes légales propres à chacun d’entre eux ».


Même traitement pour les escargots, très prisés à l’étranger, rappelle le dirigeant, pour leur côté « French Touch ». Avec pour mettre en valeur cette offre des packs dédiés en langues étrangères, « un point différenciant que nous maîtrisons déjà depuis un bon moment au sein du groupe ».


Coup de boost sur les RH

Deuxième chantier d’envergure, le développement des ressources humaines au sein de l’entreprise. « De nouvelles méthodes et des moyens pour former et faire émerger de nouveaux talents chez nous, qu’il s’agisse de l'approche D & I (développement et innovation), de la relation commerciale que nous entretenons avec nos clients et même dans notre approche sur la production de froid », explique le directeur général, qui évoque également la spécialisation progressive des différents sites du groupe. Et bien sûr, une prise de position plus franche sur les attentes actuelles en matière de consommation.


En premier lieu l’origine des ingrédients, sujet prioritaire chez Française de Gastronomie, notamment sur le beurre et le sel. Bien sûr également le végétal, avec la volonté de proposer une alternative veggie au sein de chaque nouvelle gamme. Aussi le bio, sur lequel le fabricant va mettre en place une gamme concentrant les différents savoir faire du groupe, aussi bien en circuit Retail qu’en Food Service. Sans oublier enfin les cuisses de grenouilles, famille de produit remise à l'honneur par Française de Gastronomie à l’occasion des prochaines fêtes via une nouvelle gamme pour le marché Retail. Au passage un lancement qui a  été retenu dans la sélection Sial Innovations 2018.





Française de Gastronomie en bref

Française de Gastronomie, dont le siège est basé en Alsace, fait partie du pôle agroalimentaire du groupe belge La Floridienne. Le fabricant est spécialisé à la fois dans les produits de la mer (coquilles Saint-Jacques, moules, saumon, etc.) et les recettes à base d'escargots. Il s’appuie aujourd’hui sur cinq sites de production, regroupant 300 personnes. Un premier pôle de produits de la mer avec les usines de Quimper et Quimperlé. Un deuxième pôle « terre » avec les usines de Bassou en Bourgogne, Vieille Brioude et Aurillac en Auvergne. Française de Gastronomie a réalisé un chiffre d’affaires de 62 millions d’euros en 2017, en progression de 8 % par rapport à 2016. Le chiffre d’affaires 2018 devrait à nouveau connaître une croissance supérieure de 3 %.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction
  • 1 janvier 2016
    Dans ce dossier dédié aux aides culinaires, focus tout d'abord sur le segment des herbes aromatiques surgelées sur le marché des grandes et moyennes surfaces. Alors que le merchandising tend à privilégier les petites boîtes, les sachets peinent à gagner en visibilité. Le ...
  • 1 décembre 2015
    Dans ce dossier dédié aux produits de boulangerie, focus déjà sur la reine des reines du boul'pât, j'ai nommé la galette des rois. Si la frangipane reste reine, la créativité des opérateurs avance de façon raisonnée et raisonnable... mais avance. Focus également sur le snack ...
  • 1 octobre 2015
    Dans ce dossier thématique sur les produits élaborés en GMS, Le monde du Surgelé revient sur le segment des plats cuisinés, toujours en repli. Pour autant, les marques ne baissent pas les bras, en misant notamment sur le terroir et tradition ! De leur côté, les pizzas sont ...
  • 1 septembre 2015
    Dans cette thématique axée sur les produits festifs, gros plan notamment sur le marché apéritif en GMS. Si la croissance n'est pas forcément au rendez-vous, le segment offre encore de belles perspectives. Focus sur l'escargot, produit incontournable à l'occasion des fêtes, ...
  • 1 juillet 2015
    Nouvelle thématique axée les fruits. A commencer par un article sur le marché GMS où les fruits surgelés transformés figurent parmi les parents pauvres. Cette fois en univers Food Service, focus sur les brochettes et les carpaccios qur le créneau des produits service. Panorama ...

Produits et Services

Évènements

Tous les évènements

Sélections thématiques