Equipements et services

Réglementation F-gas

Un accompagnement pour la mise en conformité des équipements frigorifiques

Jean-François AUBRY | 15 juin 2018 |

Une opération de Retrofit dans un magasin.
Spécialiste des économies d’énergie, Cameo Energy aide industriels et distributeurs à définir la stratégie d’investissement la plus adéquate pour mettre en conformité leurs équipements frigorifiques.






Le calendrier imposé par la réglementation F-gas conduit au retrait progressif des fluides frigorigènes à fort potentiel de réchauffement climatique, dont les HFC (HydroFluoroCarbures), utilisés dans les groupes de production de froid et les climatiseurs. Alors que les échéances réglementaires se succèdent, la forte accélération du phase-down, combinée à l'obligation de quotas pour les équipements préchargés en HFC, devrait réduire l'offre à environ 44 % des niveaux de 2015. Pour les industriels et les acteurs de la distribution, cela signifie de lourdes décisions d’investissement pour se mettre aux normes et anticiper les futures évolutions de la réglementation.

C’est dans ce contexte que Cameo Energy, spécialisée dans l’optimisation et le financement des projets d'économies d'énergie, a étendu son expertise d’audit au secteur du Froid. Objectif : aider industriels et distributeurs à définir la stratégie d’investissement la plus adéquate pour la mise en conformité de leurs équipements frigorifiques. Son étude de validation s’appuie sur la modélisation des différents scenarii d’efficacité énergétique en fonction du changement d’équipement : coût des travaux, économies d’énergies escomptées, taux de retour énergétiques*, éventuelles aides financières, etc.

 

Approche globale ou incrémentale 

Il faut donc prendre en compte la taille, la qualité et la durée de vie du parc des équipements, avant d’envisager de revoir toute sa structure Froid ou bien d’opérer un remplacement progressif. Le paramètre principal à prendre en compte est l’âge des équipements existants. « Pour des équipements en milieu de vie, il est possible de remplacer les fluides concernés (notamment le R404A qui d’ici deux ans sera interdit) par d’autres encore autorisés même si à terme ils seront retirés du marché. On peut ainsi faire durer l’équipement jusqu’au bout », explique Pierre Richard, ingénieur chez Cameo Energy, rappelant qu’une action de remplacement du fluide, dite de « retrofit », est évaluée à environ 20 000 euros. Pour une grande surface, le renouvellement complet des équipements, dans une logique d’anticipation de l’interdiction progressive des fluides frigorigènes, peut par contre aller jusqu’au million d’euros.

Plus généralement, Cameo Energy conseille à ses clients d’intégrer systématiquement une logique d’économies d’énergie dans leurs travaux de mise en conformité. Le spécialiste évalue les primes d’énergie possibles, notamment la délivrance des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE), qui permettent de financer partiellement les travaux lorsque le nouvel équipement est moins énergivore. Pour la grande distribution, les CEE peuvent représenter entre 10 et 15% du coût des travaux. « Pour l’industrie, ça peut aller jusqu’à 40 % ».


(*) : ratio d'énergie utilisable acquise à partir d'une source donnée d'énergie, rapportée à la quantité d'énergie dépensée pour obtenir cette énergie.

3 questions à Pierre Richard, ingénieur chez Cameo Energy

LMDS : Quels paramètres retenez-vous dans l’analyse des équipements et des installations ?

Pierre Richard : Nous nous focalisons avant tout sur l’amélioration de la performance énergétique, et pas uniquement sur la production mais également sur l’utilisation du froid : automatisation, régulation HP/BP flottante, réduction des pincements, isolation des réseaux et équipements, variation de vitesse, booster, récupération de chaleur. Bien entendu le choix du fluide joue également sur la performance des installations.

 

LMDS : Quelles sont les configurations de fluides à privilégier suivant les besoins en grand froid ?

P.R. : Nous cherchons le meilleur compromis entre performance énergétique, impact environnemental, respect réglementaire et pérennité de l’installation. Cela passe très souvent par l’utilisation des fluides naturels ou des HFO, mais ce sujet se traite au cas par cas, tous les sites n’ayant pas les mêmes contraintes techniques et réglementaires. Il est donc essentiel de travailler avec le client pour comprendre ses contraintes et les intégrer au mieux dans la solution finale. Mais au-delà de ces aspects énergétiques, environnementaux et réglementaires, revient systématiquement la contrainte économique, le critère principal qui peut conduire à la réalisation du retrofit. Dans ce sens, Cameo peut élargir le champ des possibles avec ses casquettes CEE et financement pour permettre de débloquer des projets plus conséquents, plus performants et plus pérennes.

 

LMDS : Quelle serait en France la part des installations frigorifiques évoluant encore avec les fluides HFC à fort GWP condamnés à court terme ?

P.R. : Difficile de donner un chiffre précis, mais cette part reste importante, surtout lorsqu’on y intègre les installations qui ont seulement subi un retrofit et qui seront également à changer d’ici quelques années, au vu des futures échéances réglementaires.

 



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction
  • 1 janvier 2016
    Dans ce dossier dédié aux aides culinaires, focus tout d'abord sur le segment des herbes aromatiques surgelées sur le marché des grandes et moyennes surfaces. Alors que le merchandising tend à privilégier les petites boîtes, les sachets peinent à gagner en visibilité. Le ...
  • 1 décembre 2015
    Dans ce dossier dédié aux produits de boulangerie, focus déjà sur la reine des reines du boul'pât, j'ai nommé la galette des rois. Si la frangipane reste reine, la créativité des opérateurs avance de façon raisonnée et raisonnable... mais avance. Focus également sur le snack ...
  • 1 octobre 2015
    Dans ce dossier thématique sur les produits élaborés en GMS, Le monde du Surgelé revient sur le segment des plats cuisinés, toujours en repli. Pour autant, les marques ne baissent pas les bras, en misant notamment sur le terroir et tradition ! De leur côté, les pizzas sont ...
  • 1 septembre 2015
    Dans cette thématique axée sur les produits festifs, gros plan notamment sur le marché apéritif en GMS. Si la croissance n'est pas forcément au rendez-vous, le segment offre encore de belles perspectives. Focus sur l'escargot, produit incontournable à l'occasion des fêtes, ...
  • 1 juillet 2015
    Nouvelle thématique axée les fruits. A commencer par un article sur le marché GMS où les fruits surgelés transformés figurent parmi les parents pauvres. Cette fois en univers Food Service, focus sur les brochettes et les carpaccios qur le créneau des produits service. Panorama ...

Produits et Services

Évènements

Tous les évènements

Sélections thématiques