Equipements et services

Transport

Madrias se renforce sur les flux nationaux de surgelés

Jean-François AUBRY | 23 janvier 2018 |

La flotte de Transport René Madrias (TRM) s'élève à 320 ensembles frigorifiques.
Le transporteur consolide et étend son maillage géographique pour accompagner le développement de ses prestations dédiées aux surgelés.







Alors que la liste des transporteurs et logisticiens du froid se réduit comme peau de chagrin, Transport René Madrias (TRM) consolide aujourd’hui ses positions sur les flux nationaux de surgelés. À l’origine spécialisé dans la viande, le groupe a rapidement étendu son activité aux produits surgelés, sous l’impulsion de son dirigeant Jean-Jacques Madrias, à la tête de l’entreprise depuis 40 ans. Si aujourd’hui, le transport de « viande pendue » ne représente plus que 20 % de son chiffre d’affaires (65 millions d’€), 80 000 tonnes sont tout de même encore traitées chaque année au départ de son site historique d’Ussac, à côté de Brive. Mais c’est indéniablement sur le Grand Froid que réside l’enjeu de développement principal de TRM. Et plus précisément le groupage de surgelés, qui pèse près de 70 % de son activité totale, avec plus d’un millier de tournées hebdomadaires. « C’est vraiment devenu notre cœur de métier, même si à côté nous avons enrichi nos services d’autres prestations logistiques comme le stockage et la préparation de commande », explique Yann Domi, le directeur commercial de l’entreprise. Ces activités complémentaires représentent 10 % du CA et TRM a porté sa capacité de stockage à 125 000 m3 de froid négatif.


La RHF en premier lieu

Si dans le domaine du groupage, sa clientèle est assez diversifiée, la restauration totalise tout de même le gros des flux (environ 50 %), devant l’industrie (40 %) et dans une moindre mesure la GMS (10 %). « Le secteur de la RHF est celui qui a le plus externalisé ses activités logistiques ces dernières années, d’où son poids important dans notre activité » précise le directeur commercial, en évoquant comme conséquence, l’orientation de plus en plus marquée vers un travail en flux tendus. Plus généralement, TRM réalise 90 % de son activité groupage en distribution nationale, à partir de cinq agences réparties sur l’ensemble du territoire et dédiées au groupage et stockage des surgelés. Quant aux flux européens, ils sont gérés en direct pour la Belgique et l’Espagne ou traités en collaboration avec des partenaires historiques.


De nouvelles ambitions

Plutôt discret dans le passé, le transporteur cultive depuis deux ans de nouvelles ambitions de développement, matérialisées sur le terrain par une montée en puissance des investissements. Une dynamique qui a démarré avec l’acquisition en 2016 d’une plate-forme de 40 000 m3 sur fougères (35). Plus récemment, l’opérateur a ouvert en 2017 une plate-forme sur Fèves (57) et continue cette année sur le même tempo avec la mise en route en mars 2018 d’une nouvelle plate-forme sur Rouvroy dans le Pas-de-Calais. Un changement de rythme donc assez net pour cet acteur, mais pas à n’importe quel prix, TRM se faisant un point d’honneur à conserver la parfaite maîtrise de ses flux. « Nous évitons tant que possible le recours à la sous-traitance, cette dernière restant sous la barre des 5 % de notre chiffre d’affaires. C’est le meilleur moyen pour garantir à nos clients le même niveau de qualité de service, du 1er janvier au 31 décembre », conclut Yann Domi.


(*) : Brumath et Fèves pour l’Est, Dieppe (anciennement Transports Bataille) pour la Normandie, Fougères pour la Bretagne, Vendin le veil (puis Rouvroy au 1er trimestre 2018) pour le Nord.

Madrias



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction
  • 1 janvier 2016
    Dans ce dossier dédié aux aides culinaires, focus tout d'abord sur le segment des herbes aromatiques surgelées sur le marché des grandes et moyennes surfaces. Alors que le merchandising tend à privilégier les petites boîtes, les sachets peinent à gagner en visibilité. Le ...
  • 1 décembre 2015
    Dans ce dossier dédié aux produits de boulangerie, focus déjà sur la reine des reines du boul'pât, j'ai nommé la galette des rois. Si la frangipane reste reine, la créativité des opérateurs avance de façon raisonnée et raisonnable... mais avance. Focus également sur le snack ...
  • 1 octobre 2015
    Dans ce dossier thématique sur les produits élaborés en GMS, Le monde du Surgelé revient sur le segment des plats cuisinés, toujours en repli. Pour autant, les marques ne baissent pas les bras, en misant notamment sur le terroir et tradition ! De leur côté, les pizzas sont ...
  • 1 septembre 2015
    Dans cette thématique axée sur les produits festifs, gros plan notamment sur le marché apéritif en GMS. Si la croissance n'est pas forcément au rendez-vous, le segment offre encore de belles perspectives. Focus sur l'escargot, produit incontournable à l'occasion des fêtes, ...
  • 1 juillet 2015
    Nouvelle thématique axée les fruits. A commencer par un article sur le marché GMS où les fruits surgelés transformés figurent parmi les parents pauvres. Cette fois en univers Food Service, focus sur les brochettes et les carpaccios qur le créneau des produits service. Panorama ...

Produits et Services

Évènements

Tous les évènements

Sélections thématiques