Distribution

Le confinement d'automne donne un nouveau coup de boost aux surgelés

AUBRY, Jean-François | 6 novembre 2020 |

Comme on pouvait s'y attendre, l’annonce du confinement d’automne a entraîné une hausse des ventes de 30 % des produits surgelés salés, selon les premières observations de Nielsen.


Nielsen s’est penché sur les premiers effets du deuxième confinement sur les ventes en grande distribution alimentaire. Et avec 23 % de hausse de chiffre d’affaires par rapport à l’an passé, la semaine dernière a concentré, comme lors des premiers jours du confinement en mars, des achats hors normes de la part des foyers français. Il s’agit d’ailleurs de la troisième plus forte progression observée cette année sur les PGC (seule la période de la mi-mars, à savoir la semaine précédant le confinement et la deuxième le suivant ont fait plus fort). A noter que la dynamique des ventes s’est ressentie sur l’ensemble des circuits de la grande distribution alimentaire a participé à la dynamique de la semaine. Le e-commerce confirme sa progression, que ce soit en drive, en livraison à domicile ou via les drives piétons, comme l’explique Daniel Ducrocq, Directeur des Services à la Distribution chez Nielsen, qui précise dans le rapport : « comme au printemps, les ventes ont nettement progressé, stimulées par une flambée du panier moyen. C’est encore une fois le e-commerce qui affiche la plus forte croissance, ce qui explique les difficultés d’accès aux sites Drive des enseignes, et les ruptures rencontrées sur certaines catégories de produits ».

NIELSEN-COVID2confi1.jpg

+ 31 % pour le surgelé salé

Parmi les catégories qui ont profité de cet effet, figurent en bonne place les surgelés salés. Ces derniers voient le chiffre d’affaires de leurs ventes grimper de 30 % sur la semaine dernière (alors que leur progression atteignait déjà + 9 % sur la semaine du couvre-feu). En alimentaire, seule l’épicerie salée fait mieux. Dans le détail, Nielsen indique que ce sont les plats cuisinés (+24 %), les légumes cuisinés (+50 %) et la viande surgelée (+55 %) qui se démarquent le plus au sein du rayon. Le surgelé sucré enregistre de son côté une hausse de 14 %. Plus généralement, si les hausses sont certes en dessous des niveaux observés en mars, elles n’en demeurent pas moins impressionnantes.

NIELSEN-COVID2confi1bis.jpg



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction
  • 21 novembre 2019
    Dossier consacré au thème de l’Asie. Parmi les sujets abordés,  une récente étude de Harris Interactive fait le point sur le rapport qu’entretiennent les Français avec l’univers culinaire de l’Asie. Un article aussi sur Le Nouvel An Chinois qui reste un ...
  • 15 février 2019
    Retrouvez dans ce dossier une sélection des articles, vidéos et focus produits en lien avec la dernière édition du salon dédié au marché de la restauration et des métiers de bouche.
  • 1 janvier 2016
    Dans ce dossier dédié aux aides culinaires, focus tout d'abord sur le segment des herbes aromatiques surgelées sur le marché des grandes et moyennes surfaces. Alors que le merchandising tend à privilégier les petites boîtes, les sachets peinent à gagner en visibilité. Le ...
  • 1 décembre 2015
    Dans ce dossier dédié aux produits de boulangerie, focus déjà sur la reine des reines du boul'pât, j'ai nommé la galette des rois. Si la frangipane reste reine, la créativité des opérateurs avance de façon raisonnée et raisonnable... mais avance. Focus également sur le snack ...
  • 1 octobre 2015
    Dans ce dossier thématique sur les produits élaborés en GMS, Le monde du Surgelé revient sur le segment des plats cuisinés, toujours en repli. Pour autant, les marques ne baissent pas les bras, en misant notamment sur le terroir et tradition ! De leur côté, les pizzas sont ...

Produits et Services

Évènements

Tous les évènements

Sélections thématiques